Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

CGGG. Séminaire Hypo Thèse

16 novembre 2021 - 16:00 / 18:00

Séance du 16 novembre 2021
Mamoudou Diaboula et Morgan Adou 

  • Adou Morgan : Projet d’une critique philosophique de la sociologie de la connaissance scientifique
    Résumé : La sociologie de la connaissance scientifique est née dans les années 1980 avec pour objectif de fournir un mode d’explication nouveau de la science. Cette intervention aura pour but de présenter le projet d’une critique philosophique qui a pour ambition de proposer une lecture unifiée de cette sociologie controversée ainsi que des mouvements de pensée qui en dérivent, afin d’exposer de manière précise les intérêts et les limites qu’elle présente pour la compréhension de la science. Une telle délimitation pourrait permettre de déterminer comment la sociologie de la connaissance de la scientifique doit être située dans le contexte scientifique actuel. Qu’apporte cette sociologie à l’explication de la science ? Doit-elle assumer le rôle explicatif que l’on accorde à l’épistémologie ? Faut-il que l’épistémologie accepte certains postulats de la sociologie de la connaissance scientifique ?
  • Mamoudou Diaboula : La problématique contemporaine de l’égalité dans les démocraties libérales ; quel enjeu éthique, quelles solutions ?
    Résumé : Dans les sociétés démocratiques, la notion de l’égalité a toujours été analysée par la façon dont les institutions répartissent les avantages tirés de la coopération sociale. Mais une société égalitaire doit-elle se borner à équilibrer la balance économique entre les citoyens ? Cette interrogation semble pointer du doigt à une problématique commune aux démocraties de notre temps et c’est juste titre qu’elle exige une réflexion philosophique nouvelle sur la notion de l’égalité. En effet, nous avons d’une part le libéralisme démocratique qui appelle à une vertu de la neutralité et de l’autre, une volonté citoyenne qui revendique une reconnaissance (qu’elles soient culturelle ou autre). Ainsi, si pour le libéralisme toute tentative de reconnaissance constitue une menace pour la cohésion sociale, pour les citoyens, le manque de reconnaissance signifierait une injustice, une inégalité voire, une violence. D’ailleurs c’est dans ce tiraillement dialectique qu’on appréhende un objectif philosophique évident : quelle orientation pour l’égalité dans les sociétés démocratiques contemporaines. Notre intervention analysera ce nouvel enjeu de l’égalité dans nos démocraties.

  

En savoir plus sur les autres séances 

 

Détails

Date:
16 novembre 2021
Heure :
16:00 / 18:00
Catégories d’évènement:
,

Organisateur

CGGG Centre Gilles Gaston Granger
Téléphone :
+33 (0)4 13 55 33 24
Voir le site Organisateur

Lieu

Salle 2.44, 2e étage, Bâtiment T2 – Maison de la Recherche
29 avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence cedex 1, France
+ Google Map