Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Monde Anglophone

LERMA EA853

Études anglophones : Littérature, Civilisation, Traduction, Linguistique

Le projet du LERMA est divisé en programmes et thèmes de recherche
comprenant des spécialistes de plusieurs aires géographiques (Grande-Bretagne, Irlande, Pays du Commonwealth, États-Unis…) et de plusieurs champs disciplinaires.

Disciplines à l’épreuve du décentrement : repenser les approches, interroger les savoirs
Les chercheurs proposent ici d’appréhender leur objet (la langue, le langage, l’écriture de création, la littérature, les textes et leur
circulation…) par le biais de l’interaction de disciplines et de champs rarement convoqués ensemble : croisement de la littérature et de l’économie, sociologie de la littérature dans une approche transnationale, échange entre pratiques (psychologie, médecine,
linguistique et poétique) :

  • Les passeurs du champ littéraire
  • L’expression littéraire du ferment économico-financier
  • Langue et langage : du trouble à la thérapie

Relation à l’Autre, Mémoire, Identité
Ce programme explore les liens entre passé et présent (héritages culturels, mémoriels, coloniaux, littéraires et linguistiques,
interconnexions temporelles), les relations internationales (interconnexions spatiales), ainsi que les questions de construction et de représentations de l’identité (individuelle et/ou collective, nationale et post-nationale) :

  • Rémanences
  • Observatoire des Relations Extérieures du Monde Anglophone
  • Critical Geographies

Expériences de la modernité, XVIIe-XVIIIe siècles
Ce programme prend pour objet la modernité des xviie et xviiie siècles. Il se compose de trois thèmes consacrés à Jonathan Swift, à la religion vécue, à l’édition, la traduction, l’adaptation et la réécriture de textes de la modernité à travers des exemples
historiques, philosophiques et fictionnels.
Swift et la modernité
La religion vécue
Éditer/traduire/réécrire

Le sujet comme objet
Ce programme rassemble des thèmes qui s’intéressent à l’écriture du sujet ou à son inscription au cœur de pratiques diverses, qu’elles soient textuelles ou visuelles : sujet reconsidéré et saisi dans de nouvelles approches biographiques ou autobiographiques, sujet tout à la fois regardant et appréhendé par le regard de l’autre, sujet maître et manipulateur de son propre discours.

  • Pratique et théorie de la biographie
  • Nouvelles frontières du récit de soi
  • Subjectivité et construction du visible
  • Style(s) et représentation(s) : l’inévitable sujet

En outre, le LERMA propose un projet Horizon, piloté par de jeunes chercheurs, intitulé Résistances féminines au(x) féminisme(s).
Le projet d’équipe, Prospective LERMA (ProLERMA), propose de cartographier l’anglistique comme champ disciplinaire dans ses aspects scientifiques, institutionnels, culturels et politiques. ProLERMA vise à proposer une histoire de l’anglistique en s’appuyant sur des initiatives comme les « Grands Entretiens », rubrique de la revue de l’unité, E-rea, dédiée à des universitaires dont le parcours et l’œuvre ont marqué les études sur le monde anglophone en France.