Centre Gilles Gaston Granger

CGGG UMR7304

Épistémologie / Histoire des sciences et des techniques / Philosophie et histoire de la philosophie

Le Centre porte un projet complexe et original, celui de l’épistémologie comme :

  • analyse des fondements des savoirs et de l’évolution de leurs concepts et de leurs pratiques (au sens général du terme, comprenant bien sûr les disciplines scientifiques, mais également les arts, techniques, et disciplines investies dans les activités humaines),
  • épistémologie critique, antidote aux dogmatismes contemporains (tel le mythe de la toute-puissance de
    l’approche quantitative ou statistique),
  • propédeutique au problème de la connaissance philosophique.

Gilles Gaston Granger avait déjà repéré la dispersion et le délitement intellectuel de notre époque dans la tragique séparation entre sciences et humanités. Si plusieurs des concepts fondamentaux forgés par Granger se retrouvent dans les travaux actuels du CGGG, c’est surtout l’interrogation critique sur la nature de l’épistémologie et son rôle dans la philosophie qui inspirent nos travaux.
La méthodologie du Centre est ainsi fondée sur une approche comparative, issue des réflexions croisées de son fondateur sur les sciences exactes, les sciences de la nature, les sciences humaines et les pratiques socio-économiques qui souffrent actuellement de leur cloisonnement.
Elle est transdisciplinaire en ce sens qu’elle consiste à identifier les thématiques transversales, susceptibles d’être éclairées selon plusieurs perspectives, et à être attentive à l’histoire et aux pratiques, pour créer et renforcer le dialogue entre philosophie, sciences et techniques, pratiques concrètes.
L’articulation de nos trois axes internes (Logique, philosophie et ontologie ; Histoire et philosophie des sciences ; Ergologie et épistémologie des activités humaines) découle de ces spécificités.

Le Centre est directement à l’origine de plusieurs formations transdisciplinaires : la licence Sciences et Humanités, une spécialité de Master (Histoire et philosophie des sciences fondamentales) et la mention ergologie qui croise philosophie, économie, sociologie et sciences de l’activité. Ces trois formations sont l’application concrète de notre programme de recherche, montrant notre souci constant d’articuler recherche et formation par les applications novatrices que l’on peut faire du concept de « transdisciplinarité », lorsqu’on essaye de le transformer concrètement en un concept opératoire.
En fédérant la recherche en épistémologie au sein d’Aix-Marseille Université et au-delà, en renforçant sa politique de coopération avec les différents départements scientifiques d’Aix-Marseille Université, en accentuant son inscription dans les recherches spécifiques à l’aire méditerranéenne, en poursuivant ses coopérations internationales et nationales, en accroissant son rôle de formation à la recherche, le Centre est devenu au sein d’Aix-Marseille Université un point de référence pour l’ensemble des scientifiques de notre université, le lieu où discuter de l’identité des disciplines scientifiques, leurs transformations, leur pédagogie et leur rôle social.

Le CGGG émarge actuellement sur trois Pôles de Recherche Intersectoriels et Interdisciplinaires : santé, humanités, sciences.