Centre Aixois d’Études Romanes

CAER EA854

Études romanes : Langues, Littératures, Civilisations

Représentations en mutation dans les cultures de l’aire romane. Le Centre étudie les transformations des représentations discursives, littéraires, linguistiques, génériques, artistiques, scéniques et intermédiales en lien avec les transformations des sociétés de l’aire romane (Italie, Espagne, Portugal, Roumanie, Amérique Latine).
Le projet fait place tout autant aux textes, aux sons et aux images pour étudier
l’interaction entre ces représentations et les réalités de l’aire romane. Concrètement, ce projet scientifique se décline en cinq différentes thématiques de recherche :

Pensée, actions et structures socio-politiques articule l’étude des théories politiques, des discours produits par et sur les théoriciens et les acteurs du politique, et les pratiques de ces mêmes acteurs. Son programme scientifique est centré sur la manière dont s’articulent les structures et les discours politiques et religieux, avec une attention particulière aux thématiques de l’utopie et de la tolérance.

Écriture, réécriture, intermédialité étudie les réélaborations textuelles et artistiques : intertextualité, transferts génériques ou sémantiques, traduction contrainte. Deux programmes coexistent et parfois se croisent : le programme
L’esprit de parodie dans l’aire romane, et le programme transdisciplinaire sur la chanson :
Les ondes du monde. La chanson y est étudiée sur les plans textuel, musical, scénique, sociologique, performatif et linguistique, notamment par un séminaire interlangues d’étude des adaptations de chanson.

Territoires hétérogènes du roman policier étudie les formes du genre policier, depuis ses origines jusqu’à son émergence contemporaine en tant que genre globalisé et multimédial. La thématique étudie l’adoption des structures du roman policier de la part du roman situé hors du territoire du genre, prend en compte ses stratégies narratives dans la nouvelle, le théâtre, la poésie et le roman graphique, et étend son territoire vers la science-fiction et la non fiction.

Mémoire/mémoires étudie les phénomènes mémoriels. Le concept de mémoire est étudié de manière à intégrer littérature, arts visuels, histoire événementielle et histoire culturelle. Le projet scientifique s’articule autour des grands événements, des conflits et de leur mémoire, au confluent de la littérature, des arts visuels, de l’autobiographie et de l’histoire.

 Licolar (Linguistique comparée des langues romanes) se caractérise par une approche pluridisciplinaire et comparée des langues romanes. Trois parcours de théorisation s’y retrouvent : 1. L’arbitraire et la motivation du signe, approche submorphologique. 2. La représentation spatiale dans les langues romanes (langues standards, régionales et dialectes). Corpus oraux (Qualisys). Corpus écrits (Création d’une BD multimodale) 3. Approche philologique et édition de textes en néolatin et vernaculaires de l’aire romane.

Les deux revues du CAER, les Cahiers d’Études Romanes et Italies, sont publiées en support papier par les PUP et mises en ligne sur le site openedition.org.